Références     English Français (French)

Références

Alain G.
avril 24, 2008

Pedigree : guitariste depuis l’âge de 11 ans (j’en ai 58) –ancien musicien de bal, amateur de folk,  de danses et musiques traditionnelles.
Je viens d’acheter un Néolin il y a deux mois.

J’apprends le violon en autodidacte depuis deux ans en écoutant la musique traditionnelle irlandaise et gasconne : mon expérience de guitariste me facilite le travail  de la main gauche par rapport à l’endurance, la souplesse et la sensation  pour « toucher » les notes; par contre la position du poignet me pose un problème.
Pour la main droite, l’apprentissage de l’archet est difficile.

La difficulté pour la main gauche, c’est la maîtrise de la justesse, et il y a souvent un petit rattrapage glissé… c’est parfois réussi mais on s’en lasse...avec le Neolin :

… Les frettes  permettent aux muscles de la main gauche de s’adapter à la position la plus juste,  facilitant ainsi le bon automatisme ; cela demande un peu d’effort car il faut travailler au moins jusqu’à la douleur musculaire et régulièrement. Les « glissés » sont rendus plus difficiles car les doigts s’accrochent aux frettes, mais c’est peut être une bonne chose...

Etonnant ; après m’être échauffé sur le Neolin, lors du passage à mon violon habituel,  j’interprète les morceaux avec une facilité extraordinaire !!! Est-ce là la magie du néolin ?  ou bien cela provient-il du fait que les cordes du Neolin sont plus dures alors que celles de mon violon sont très fines et souples ?

…et lorsque je reprends le Neolin, je le trouve difficile, mais la « chaleur »  du son est magique et il semble « chuchoter »  beaucoup plus facilement que le violon ; la variété des sons est très appréciable et je trouve génial les mécaniques d’accordage car je n’ai plus de problèmes pour m’accorder.

Dans l’avenir, je souhaite essayer un Neolin non fretté…

En deux mois d’apprentissage sur le Neolin, j’ai fait d’énormes progrès et je prends de plus en plus de plaisir à jouer !

A.G.